google-site-verification=f1YX5qIorIuRsY-SLBsDMviSWlIjZSynEWOiD9yJRuY fbq('track', 'ViewContent', { content_ids: ['123'], // 'REQUIRED': array of product IDs content_type: 'product', // RECOMMENDED: Either product or product_group based on the content_ids or contents being passed. });
top of page

Pourquoi la gamme de cosmétiques l'Absolue est sans lait d'ânesse ?

âne
Sans lait d'ânesse

Pourquoi l'Absolue choisit de fabriquer des cosmétiques sans lait d'ânesse ?

Le projet de l'Absolue, c'est de vous proposer des cosmétiques respectueux de l'environnement et éthiques, et sans concession, malgré la demande. Voici pourquoi j'ai choisi de créer des savons et des baumes sans lait d'ânesse.





La rareté et les défis de la production du lait d'ânesse

L'utilisation du lait d'ânesse dans les cosmétiques présente plusieurs défis majeurs.

  • Une production journalière très limitée : une ânesse produit entre 3 et 5 litres de lait par jour. Bien moins qu'une vache ou qu'une chèvre. Et surtout, juste assez pour son ânon. Prélever ne serait-ce qu'1 litre, c'est ça de moins pour son ânon.

  • Conditions d'élevage spécifiques : les ânesses ont besoin de soins particuliers, de temps et d'un contact régulier avec leur ânon pour pouvoir prélever son lait.

  • Processus de traite complexe : La traite des ânesses est un processus délicat qui demande beaucoup de temps et de patience. En effet, les ânesses sont des animaux sensibles, nécessitant une approche douce et patiente pour procéder à la traite. Par exemple, la présence de l’ânon est souvent nécessaire pour stimuler la production de lait, rendant le processus encore plus complexe. Chaque traite peut prendre environ 20 à 30 minutes.


La faible fertilité des ânesses

Les ânesses ont une fertilité relativement basse, ce qui complique encore l'approvisionnement en lait.

  • Cycle de reproduction saisonnier : Les ânesses sont en chaleur principalement au printemps et en été.

  • Longue gestation : La gestation dure entre 12 et 13 mois, limitant le nombre de naissances.

  • Intervalles entre les naissances : Après une naissance, une ânesse a besoin d'un temps de récupération significatif avant de pouvoir concevoir à nouveau. Elle nécessite généralement une période de récupération de 2 à 3 ans après avoir donné naissance avant d'être prête pour une nouvelle gestation. Cette période de récupération limite la quantité de lait disponible sur une base annuelle. Afin de respecter le bien-être de l'ânesse, lui éviter stress et épuisement, il faut respecter ce temps naturel de récupération.


Un choix éthique et durable

Le lait d'ânesse est donc rare et précieux... pour son ânon, pas pour nos besoins cosmétiques ! Il y a des alternatives, durables et tout autant bienfaisantes pour la peau.

Pour toutes ces raisons, j'ai choisi de fabriquer une gamme de cosmétiques sans lait d'ânesse, et de privilégier une alternative locale et plus éthique pour ma gamme de produits, avec le lait de chèvre, beaucoup moins rare, et tout aussi précieux pour les bienfaits qu'il apporte à la peau. Je choisis également une éleveuse qui respecte le cycle de ses chèvres et ne les "force" pas à produire du lait toute l'année (Ferme du Petit Lancéen).

En effet, une chèvre produira du lait de sa mise bas, aux environs de mars, jusqu'au sevrage, aux environs de novembre. Entre novembre et février, les chèvres ne produisent naturellement pas de lait. Donc, oui, le fromage de chèvre, c'est saisonnier, ce n'est pas normal et naturel d'en trouver sur les plateaux de fromage en hiver.

Pour plus d'informations, regardez le reportage d'Hugo Clément, pour l'émission Sur le Front : https://www.france.tv/france-5/sur-le-front/5938305-le-fromage-de-chevre-un-fromage-de-saison.html.


コメント


bottom of page